Comment préparer ses enfants au coronavirus & faire ses courses judicieusement

Par Tiphanie Tueni, Naturopathe à Paris 16e, Passy - La Muette



Suite aux annonces d’Emmanuel Macron sur la gestion de l’épidémie de coronavirus, je partage avec vous quelques astuces pour faire les courses le plus intelligemment possible. Il est tout à fait possible de maintenir un mode de vie « naturo », même en période de crise.

Une liste de courses "naturo"

  1. Comment optimiser nutritionnellement les amidons : pâtes, maïs, riz, blé, légumineuses et pommes de terre sont meilleurs pour la santé si consommés refroidis car contrairement à leur version chaude ou réchauffée, ils ne se décomposent pas en sucre. Ils ne sont donc pas digérés par l’intestin grêle et en plus de ne pas faire grimper la glycémie (et donc notre taux l’insuline), ils fermentent puis servent de nourriture à nos colonocytes qui produisent alors des acides gras à chaîne courte dont l’acide butyrique, protecteur du côlon. Donc pâtes, achetez et stockez, mais consommez refroidis!

  2. Stockez des fruits secs tels que les figues (riches en calcium), les dates (riches en potassium), les abricots …. Idéalement bio et sans sulfites! Vous pourrez les faire tremper et ils seront sources de minéraux et de fibres. A consommer seuls, en dehors des repas pour éviter leur fermentation!

  3. Achetez & stockez des légumes bio surgelés

  4. Stockez au congélateur des viandes. prévoyez une ou deux portion par semaine de viande bio, idéalement nourrie au pâturage / sans OGM

  5. Stockez des petits poissons en conserve (si possible dans des bocaux en verre pour éviter le revêtement intérieur en plastique) : anchois, sardines, maquereaux.

  6. Stockez des conserves de légumes bio

  7. Faites des bocaux de légumes facto-fermentés: prévoyez de l’eau de source, du gros sel (30g pour 1L d'eau) et des légumes de votre choix (chou, navet, radis, concombres sans pépins….); empilez les légumes tranchés dans un bocal type le Parfait, entassez-les pour retirer le plus d'air et recouvrez de la saumure. Placez dans un endroit sec et à l'abris de la lumière pendant 3 jours. Conservez-les ensuite au frais et consommez-les en portion condiments à chaque repas - ils aident à digérer les amidons et sont une source de fibres et de probiotiques.

  8. Stockez une huile d’olive bio première pression à froid (si vous optez pour des huiles riches en oméga 3 type huile de colza ou lin, stockez les au frais et consommez-les dans le mois).

  9. Ayez de l’ail et du gingembre à portée de main pour booster votre immunité.

  10. Evitez le sucre et les produits laitiers

  11. Consommez du kéfir de fruits et autres boissons fermentées.

  12. Faites germer des graines! Elles renferment de nombreux nutriments et enzymes et accompagneront vos plats : alfalfa, fenugrec, haricots mungo, azuki, brocoli (riche en sulforaphane), lentilles vertes ou corail, navet, pois chiche, graines de lin, de moutarde...

Autre chose à avoir sous la main:

  • de l’argile verte : elle est multi-usages - que ce soit en cas d’intoxication alimentaire, pour nettoyer une plaie ou pour nettoyer l’eau (précaution: prendre l’argile loin de toute prise de médicament ; attention en cas d’allergie à l’argile, de constipation ou de risque d’occlusion intestinale)

  • pour apaiser le mental : 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic, de camomille noble ou de ravintsara à masser sur le plexus solaire

  • une huile antivirale : le ravintsara, à diffuser et à inhaler

Comment en parler aux enfants:

Le Président de la République l’a annoncé hier soir, les écoles et crèches seront fermées à compter du lundi 16 mars. Quel que soit l’âge de votre enfant, il est important de communiquer avec lui. Les enfants sont des éponges - ils vont déchiffrer vos émotions, votre stress, vos paroles et sentiments. Voici 12 conseils pour gérer la période à venir:

  1. Ecoutez tout ce que votre enfant a à exprimer. Ecoutez leurs questions et réagissez avec bienveillance, en adaptant votre réponse à leur âge.

  2. Ne leur donnez pas plus de détails que nécessaire.

  3. Quand vous ne connaissez pas la réponse à leur question, dites-le leur en toute simplicité.

  4. Ne dépeignez pas une réalité plus rose, ni plus sombre, qu’elle n’est.

  5. Mettez un mot sur ce qu’ils ressentent: aidez vos enfants à identifier leurs émotions. Ils peuvent se sentir frustrés de rater tel ou tel évènement ou activité à l’école, confus, avoir peur, être tristes, ou tout simplement s’ennuyer.

  6. Soyez avec votre enfant, communiquez avec votre enfant autant que possible

  7. Ne les exposez pas aux médias

  8. Essayez d’évoquer d’autres sujets que le coronavirus au moment du repas.

  9. Rassurez vos enfants

  10. Créez et maintenez une routine à la maison - le temps d’écran peut être inclus mais ne doit pas envahir l’emploi du temps

  11. Incorporez une forme de gratitude et de pleine conscience ainsi que de l’exercice physique (étirements, gymnastique) avec vos enfants!

  12. Vous êtes un exemple pour votre enfant: montrez-lui qu’il peut être maître de ses réactions, qu’il peut identifier ses émotions et être conscient qu’il peut décider de sa réaction est non subir une situation. Montrez-leur qu’il est possible de réagir avec amour, optimiste et dignité en cas d’adversité. Dans la vie de tous les jours, apprenez aux enfants la résilience. Ces petites expériences de résilience aident au long terme.